Apple Watch : l’autonomie un problème qui fait encore hésiter

Apple Watch devrait se vendre comme des petits pains à Noel malgré une autonomie qui reste en retrait. Alors que les concurrents d’Apple affichent une autonomie en jours ou en semaine pour leurs montres connectées, avec l’Apple Watch série 6 il faut encore compter en heures.

l’Apple Watch malgré son autonomie reste en 2020 la montre connectée qui se taille la plus grosse part du marché. Ni Fitbit, ni Withings ou Huawei ne parviennent à faire de l’ombre à la marque en forme de pomme.

Pourtant la firme qui a inventé l’iPhone en 2007 n’a pas été la première à se lancer dans le business des montres connectées. C’est en 2015 que la première montre Apple est présentée. 6 ans après, le dernier modèle d’Apple Watch série a un point commun avec la premier version du produit : l’autonomie n’a quasiment pas évoluée.

Comment expliquer qu’une montre connectée conçue par Apple et arrivée bien après celle de ses concurrents fasse moins bien qu’eux en terme d’autonomie ?

Ceux qui n’aiment pas Apple y verront une forme de désinvolture de la part du constructeur américain. Ils vous diront que même les iPhone actuels ne sont pas connu pour accueillir des batteries très haute capacité.

Du côté des pro Apple, l’explication réside dans le souci du design qui impose de réduire la taille des batterie. Mais y-a-t-il du sens à faire du joli au profit de l’autonomie ? S’il faut recharger son Apple Watch deux fois par jour, certainement pas !

Et pourtant, c’est bien le choix d’Apple et tout laisse à penser que rien ne va changer. Les seules solutions mises en œuvre du côté de la concurrence consistent à proposer des écrans moins énergivores ou des montres à cadran mastodontes, deux choses dont Apple ne souhaite pas entendre parler.

Cela ne veut pas dire pour autant que l’autonomie de l’Apple Watch est condamnée à plafonner autour de 18h voire un peu moins en cas d’utilisation intensive. Le premier espoir d’amélioration a pointé son nez avec l’Apple Watch série 6.

Désormais, la dernière version de la montre connectée d’Apple met un moins de temps à charger. C’est sans doute l’axe d’amélioration qui va être privilégier.

Si à l’avenir il vous faut moins de 15 minutes pour recharger, le problème d’autonomie sera partiellement neutralisé. Mais calmons nous, actuellement il faut encore 1h30 de charge pour être à 100% (1h pour 80% d’autonomie).

Côté recherche, Apple a déposé plusieurs brevets pour déplacer une partie de la batterie dans le bracelet de l’Apple Watch. Plutôt audacieux mais on a du mal à croire à une solution miracle.

Laisser un commentaire